top of page

XF-109 / D-188A

VOL STATIONNAIRE


Constructeur : BELL





Pays du constructeur:

Pays utilisateur (version présentée):






Projet d'avion de chasse à décollage vertical devant voler à plus de Mach 2. Le programme s’arrête au stade de la maquette. Cette proposition prévoyait un avion propulsé par 8 turboréacteurs. 2 étaient montés horizontalement dans le fuselage. 2 autres moteurs étaient montés verticalement dans le fuselage. Les 4 autres moteurs étaient montés dans des nacelles mobiles en bout d’ailes.


Longueur : 18,90 m

Envergure : 7.25 m

Motorisation: 6 x J85-GE-5   Vol horizontal et vertical

  2 x J85-GE-19   vol horizontal

Poussée:   6 x 1,71Tonnes   +  2 x 1,71Tonnes

Masse à vide: 6,26 Tonnes  Maximale: 20,85 Tonnes

Vitesse maximale: 2 440 km/h (Mach 1,97)

Rayon d’action:  3 900 Km

Nombre d’appareils construits: 1 maquette

Début du projet:   1954    Abandonné en 1961


Détails de la maquette:







Plus de détails sur le projet :

Le Bell D-188A est un projet d'avion de chasse octoréacteur à décollage et atterrissage vertical devant voler à plus de Mach 2 ; le programme ne dépasse toutefois pas le stade de la maquette. Chez les militaires, il est officieusement désigné XF-109 et XF3L. Cette proposition prévoyait un avion à ailes hautes propulsé par huit turboréacteurs General Electric J85-GE-5. Deux de ces moteurs étaient montés horizontalement dans le fuselage arrière et étaient alimentés par des prises d'air de type joue montées sur les côtés du fuselage arrière. Deux autres moteurs J85 étaient montés verticalement dans le fuselage derrière le cockpit du pilote. Ils assuraient la portance lors du décollage et de l'atterrissage verticaux, mais étaient arrêtés pour le vol horizontal ordinaire. Les quatre autres moteurs étaient montés en deux paires dans des nacelles mobiles au bout des ailes. Les nacelles ont été tournées en position verticale pour un décollage et un atterrissage verticaux, puis ont été tournées horizontalement pour un vol en palier. Le projet en était au stade de la maquette lorsqu'en février 1958, la Bell Aircraft Corporation demanda à l'USAF d'attribuer la désignation XF-109 au projet D-188A. L'Air Force n'était pas intéressée par la proposition et a rejeté la demande. Par conséquent, le D-188A n'a en fait jamais reçu de désignation de l'USAF, bien que les numéros de série USAF 59-2109 et 60-2715 aient été associés à ce projet (bien que ces numéros de série aient en fait été attribués à un IM-99 Bomarc et à un Missile AGM-12 Bullpup respectivement). La maquette du D-188 était en réalité ornée d'un numéro de série fictif de 59-2109. En l'occurrence, le D-188A n'a jamais trouvé la faveur des militaires, bien que le concept général ait ensuite été repris par l'Allemagne de l'Ouest dans le E.W.R-Sud VJ 101C.

Comments


bottom of page